Il y a un an et demi, Jules et moi sommes allés avec un groupe d’amis dans un restaurant gastronomique. Le vol a connu de nombreuses turbulences. Nous étions bien contents d’atterrir mais nous ne sommes pas prêts de remonter dans le même avion.

Arrivée : calme et paisible. On nous prend nos affaires pour les mettre dans le vestiaire. L’ambiance du resto est feutrée. Les personnes du resto mangent en couple. Nous, nous arrivons à 8 et nous sommes expédiés dans une salle isolée. Ca nous permet de rester en groupe tant mieux c’est intimiste.

restaurant-gastronomique

Un ami décide de commander du champagne pour tout le monde. Excellente idée (même si je déteste ça, mais mon Jules il en raffole). Le serveur commence par verser des coupes très pleines puis arrivé à la 6ème personne, il ne lui reste plus une goutte. Gêné, il va demander à une collègue de le dépanner. Celle-ci refuse.

Il revient penaud. Nous lui disons que ce n’est pas la peine qu’il s’inquiète. Moi et une amie nous donnons notre champagne aux hommes. On se serait mal vus transvaser du champagne de coupe en coupe.

champagne

Les dégustations sont infectes. Une raviole qui baigne au fond d’une verrine, une dégustation autour de la betterave immonde.

Le plat arrive. Le poisson est froid. Il est accompagné de légumes dits « oubliés » c’est-à-dire qu’ils ne sont plus cultivés aujourd’hui mais qu’ils étaient consommés avant.

C’est normal qu’on les ait oubliés car ils étaient immangeables. Le pire est que mon Jules s’est payé le coin de l’assiette carrée dans la joue. Oui véridique et bon appétit bien sûr ! Il est clair qu’il a eu mal et qu’il a failli engueuler la serveuse. On n’a pas revu la serveuse maladroite ensuite. Cela a jeté un froid glacial entre le service et nous.

L’attente pour le dessert est interminable. Arrivés à 20 heures, nous repartons à minuit épuisés d’avoir si mal mangé. Le chef ne viendra pas nous saluer. Le pire est que ce restaurant concourait pour une étoile à l’époque.

Quand on va dans un restaurant gastronomique, on s’attend à manger des assiettes de qualité et à un service irréprochable. Moi qui aime la simplicité, la nourriture bio, j’étais servie. La gastronomie ce n’est plus ce que c’était !