J’ai eu la chance de visiter le salon Milipol (http://www.milipol.com/) qui est le salon mondial de la sécurité intérieure des états et qui a eu lieu à Porte de Versailles (Paris) du 18 au 20 octobre 2011.

Salon Milipol

Ce fut un milieu très masculin rempli d’uniformes, d’armes, de tanks, de voitures blindées, de caméras vidéo, ou de systèmes de renseignement avec des moyens et des matériaux spécifiques de mesure et de contre mesure.

Les mesures servent à des recherches de types : terrorisme, trafic de stupéfiant, grand banditisme… Les contres mesures sont la protection de tout ce qui touche la nation/la recherche/le patrimoine/l’économie etc…

Ce salon permet aux états et aux professionnels de la sécurité d’acheter et/ou de vendre des services ou matériels  à travers le monde. Un cercle très fermé de militaires, professionnels de la sécurité, CRS, police, gendarmerie, douane, etc.

Véhicules militaires

Le matériel de James Bond existe vraiment (lunette de vue avec caméra vidéo et micro intégrés, voitures banalisées équipées de dernière technologie etc.).

Caméra Salon Milipol

Des voitures en tout genre sont exposées jusqu’aux Smart équipées de micro et caméra vidéo, comme  j’en ai une, cela m’a tapé dans l’oeil. C’est incroyable ce qu’on peut mettre dans un coffre d’une Smart ! Eh oui, ce n’est pas la taille qui compte ! J’ai pu voir aussi de gros engins de navigation qui peuvent être utilisés par la marine, des voitures 4X4 munies d’un parachute ou des jambes mécaniques pour aider à marcher sans se fatiguer. Superbe invention !

Mesdemoiselles et Mesdames, je peux vous dire que j’étais bien en sécurité !

Sécurité Salon Milipol

Dans tout ce monde très masculin, j’ai eu l’honneur d’interviewer un grand homme connu dans ce cercle fermé : Thierry DELHIEF : http://ffbd-officiel.com/moniteur

Adepte des arts martiaux, je suis sensible à toute méthode de défense féminine, j’ai été donc séduite par l’état d’esprit  de Thierry DELHIEF qui a un immense panel de connaissances des techniques de défense.

Thierry DELHIEF

Cet homme est connu et reconnu comme un des acteurs majeurs de la self-défense en France depuis plus d’une décennie. Il est fondateur et directeur technique de la Fédération de Formation des Bâtons de Défense (FFBD : http://ffbd-officiel.com/). La FFBD est un organisme de formation à la self-défense professionnelle et aux bâtons de défense (tonca, bâton tactique).

Self Defense

Thierry DELHIEF est aussi créateur de l’AITO Self-Défense, qui est désormais une discipline associée de la FFKDA (Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées) sur sa proposition.

Avec son diplôme DES JEPS (Diplôme d’Etat Supérieur de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport) en poche, il a petit à petit fait son bonhomme de chemin pour faire parti des élites du monde de la sécurité et de la défense. Il a commencé par pratiquer le Judo dès l’âge de 5 ans et a enchaîné avec le Karaté. En intégrant les groupes d’intervention, il s’est ouvert à divers disciplines comme la boxe, le Jiujitsu etc. Cela lui a donné envie de se perfectionner sur les techniques de défense et devenir le plus professionnel des professionnels de ce milieu.

AITO Self-Défense

Il a rajouté une nouvelle corde à son arc en proposant des cours de self défense ou appelé « combat en milieu confiné ». Cette méthode de défense était d’abord destinée aux hôtesses de l’air et aux stewards.

En effet, suite au 11 septembre, Air France a fait appel à Thierry DELHIEF pour enseigner le combat en milieu confiné. Air Tahïti, Air Calédonie ou Air Calin ont fait de même, car il a été constaté que le personnel de bord devait gérer des situations extrêmement stressantes ou devait faire face à des passagers indisciplinés, des personnes agressives ou menaçantes. C’est pourquoi les compagnies aériennes ont souhaité former leur personnel de bord à garder le self controle tout en apprenant à se défendre.

Demonstration Thierry DELHIEF

Thierry DELHIEF aborde une méthode de self défense simple, car le personnel de bord est en majorité féminin. Cette technique allie à la fois la psychologie et la technique de défense. Il donne des méthodes pour réagir efficacement sans se mettre en danger. Lors de la formation, les personnes apprennent à identifier la menace, à montrer à l’agresseur aucune crainte, à faire respecter les distances de sécurité, à prendre l’ascendant et même à respirer pour se calmer pour crier. En effet, dans la panique la majorité des personnes perdent leurs moyens et ont le souffle coupé. Pour compléter la formation, différentes types de saisie sont enseignés.

Thierry DELHIEF Self defense

Ces cours de self défense ont été ouverts au grand public, aux femmes et aussi aux associations de femmes battues. Il propose même une journée initiative gratuite sur demande.

Comme vous pouvez le constater, le self défense est donc abordable par tout le monde. Pas besoin de se faire mal ou de se casser un ongle pour apprendre à se contrôler et à se défendre en cas d’agression. Sachez que cela commence par le regard et l’attitude qu’on dégage. La confiance en nous, nous aide à désamorcer une situation. Selon ce qu’on exprime, l’agresseur détectera notre crainte ou notre force.

Selon Thierry DELHIEF chaque personne peut trouver le self defense qui lui convient le mieux selon sa personnalité, ses capacités, sa force physique et mentale etc…

Simulation attaque Thierry DELHIEF

Il souligne que ce n’est pas la discipline, mais le professeur qui donne l’envie de pratiquer. Toute activité sportive ou martiale peut être ludique tout en travaillant le cardio sans s’en apercevoir.

Donc les filles, vous pouvez faire une activité physique tout en vous amusant ! Je le fais avec le Tai Chi Chuan depuis environ 3,5 ans, j’en suis donc la preuve vivante et pourtant je ne suis pas du tout sportive. ALLEZ HOP HOP !!! ON Y VA ET ON FONCE !

N’oubliez pas que la pratique d’une activité sportive ou non sportive apporte beaucoup au niveau de l’épanouissement et permet d’avoir une meilleure santé et un meilleur état d’esprit !

PS : cet article est dédicacé à  F.F., car sans lui je ne l’aurais jamais écrit – avec toute mon amitié et merci à Thierry DELHIEF