Il y a des jours où on est de mauvaise humeur, pas le moral, la panne de look guette. On resterait bien au lit, sous la couette, avec une boîte de mouchoirs, une tablette de chocolat et en pyjama. Voici quelques titres sans prise de tête, ni prétention artistique : juste pour se détendre, bouger son CORPS au rythme de la musique. On monte le son au fond, et on fait quelques pas de danse devant son miroir seule (ridicule ou pas, on s’en fout).

dirty-dancing

Les musiques old school nous donnent la pêche. It’s raining men : dédicace aux copines célibataires. Il pleut des hommes alléluia. Cette chanson a fait l’objet de nombreuses reprises. Voici le premier clip kitchissisme des Weather Girls, qui croquent la vie à pleines dents.

Un peu de romantisme pour les couples avec la musique de Dirty dancing The time of my life. Un duo magique et mythique avec Bill Medley et Jennifer Warnes qui donne envie de danser tendrement.

Parce que je suis moderne et que j’écoute la radio dans la voiture, voici quelques nouveautés à écouter sans modération :

Dès les premières notes, la magieColdplay avec le titre Viva la vida opère. Peu de mots pour un tel tube. A écouter et à savourer.

Avec son nouveau titre Womanizer (qui fait l’objet d’un clip 100% britney), Britney Spears fait son come-back. En forme(s), elle semble avoir récupéré son potentiel artistique. Toutefois, après deux enfants, un divorce chaotique, des excès de drogue ou d’alcool (je ne sais plus, je ne lis pas les magazines people sauf dans les salles d’attente), Britney redevient Britney. Elle revient avec sa ligne d’avant. A-t-elle par contre retrouvé son niveau de danse exceptionnel ? Bien qu’elle soit décriée de partout, Britney Spears reste la pop star des USA.

Les Pussycat Dolls tapent fort avec leur nouveau titre, When I grow up. Les cinq bombes, menées par Nicole, bougent leur body et donnent envie de danser. Un nouveau titre bien plus slow, va bientôt sortir sur les ondes I hate this part. A suivre…


THE PUSSYCAT DOLLS – WHEN I GROW UP