K-reen, c’est une fille qui a trouvé son moyen d’expression davantage en chantant qu’en parlant. Se sentant isolée, K-reen va se réfugier dans la musique et caresse le rêve d’apprendre la musique.

k-reen

Mais lorsqu’elle parle à sa famille de ce qui l’a fait vibrer, elle n’est guère prise au sérieux. C’est peut être cela qui va lui donner le courage d’écrire ses premières mélodies et ses premières chansons dès l’âge de 13 ans. Fan de Michael Jackson, Chaka Khan, Stevie Wonder, à 16 ans, K-reen décide de vivre son rêve et part du domicile familial.

Souvent les rêves d’indépendance sont loin de la réalité, mais K-reen s’offre un synthéyiseur sur lequel ses premières mélodies vont réellement voir le jour. En autodidacte, elle va trouver la clé de son univers musical.

En 1992, la rencontre avec NOB avec lequel elle va former le groupe Roostneg, le destin de K-reen va prendre un nouveau tournant. Ensemble, ils vont enchaîner les scènes d’Ile de France et s’est à ce moment là que K-reen se fera remarquer. Elle devient alors très sollicitée et commence à collaborer avec Princess Erika, Mc Solaar, Lokua Kanza, Tonton David

k-reen portrait

Les premiers pas du R&B ? K-reen y contribuera en participant à la compilation « Sensitive ». Elle enchaîne les tubes avec Oxmo Puccino, Shurik’N, Neg Marrons, sur « Choisis » avec Fabe produit par Cut Killer. Les hits « Tu me plais » en duo avec Def Bond sur la B.O.F de Taxi et « Le fruit défendu » avec Mystic en 2001 la révèlent au grand public.

En 1998, K-Reen sort un premier album éponyme produit par Cutte B.

En 2001, K-Reen dirige, écrit et compose son deuxième album R&B, »Dimension« , qui sort chez Tréma. Après quelques années de silence où elle répondra quand même présente aux invitations, elle décide, en 2006, de monter son propre label Astrad Music, tout simplement comme un prolongement logique de son parcours, et ainsi de mettre à profit pour de jeunes artistes son expérience et sa très grande productivité. Elle lance, entre autres, le jeune Mike Kenli et son succès « Laisse moi une chance », signe des titres sur les albums d’Anggun, Kery James ou encore Mélissa M dont le tube « Cette Fois ».

k-reen R&B

C’est cette année que K-reen signe son grand retour avec son troisième album dont le premier single s’intitule « Sauve le monde ». Ce titre très engagé a suscité de vives réactions de son entourage et c’est en toute sincérité qu’elle va porter son message. Son album va aussi toucher des thèmes comme la spiritualité sans oublier les chansons d’amour. Le but de son album ? Se faire plaisir et faire plaisir tout en imposant son style … Ah vraiment K’reen tu nous plais !!!

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle K-reen, je fais du r&b depuis pas mal de temps. J’ai fait un album en 1998 puis un en 2002 et je prépare mon troisième album.

Comment définirais-tu ton style musical ?

Mon style musical c’est le R&B, le R&B sous toutes ses formes.

Quelles sont tes inspirations ?

Mes inspirations sont dans tout ce que j’écoute. Notamment lorsque j’allume la télévision: la pop, le rock et bien sûr le r&b. Je suis tellement imprégnée du r&b que j’ai besoin de m’ouvrir à d’autres styles. Mais plus simplement, la vie, le chant des oiseaux peuvent être pour moi une source d’inspiration (rires)

As tu déjà préféré dire les choses en chanson pour faire passer un message peut être trop douloureux ?

On peut parler d’amour en chantant c’est plus facile. Mais sinon, non car je me sers de la chanson pour parler au monde entier. A mes proches, je parle … quand j’y arrive.

Ton nouveau single a remporté un bon succès, que nous réserves tu pour ton nouvel album ? (thèmes abordés, des sujets qui te tiennent à cœur…)

Ma chanson « sauve le monde » a été pour moi une façon de revenir et de marquer le coup en me démarquant des autres. Et cela m’a notamment permis de dire ce que je pensais, ce que j’avais sur le coeur … parler de l’environnement. Dans mon album il y aura des chansons d’amour … pas d’amour (rires)  … du r&b tout simplement !

k-reen-sauve-le-monde

En effet, ton premier single « sauve le monde » est loin de ce que tu as fait auparavant, n’as tu pas peur que le public ne te reconnaisse pas ?

Les singles cela sert à ça !! Ce single est plutôt à considéré comme un single zéro qui me permettait de dire au public que je revenais. Donc le premier single sera plutôt « tout donné, tout repris ». Je pars du principe qu’il n’y a pas d ‘acquis, je suis donc là pour reconquérir mon public même celui qui m’attend. Je ferais le travail qu’il faut pour y parvenir.

Quelle est ton actualité musicale ? Des scènes de prévues ?

Oui, je vais faire des scènes et des télévisions .. je chante partout où c’est possible. Ceci dans le but de donner de la vibe !

Est-ce toi qui écris tes textes ?

Sur mes anciens albums, j’écrivais tous mes textes. Aujourd’hui je me fais aider, mais je continue de participer à mes albums, à donner une direction mais je m’occupe surtout de toutes les mélodies.

Y’aura-t-il des featurings sur ton album ? Avec qui ?

A priori non parce que je n’en avais pas envie pour cet album. Je ne voulais pas revenir avec des featurings. Il pourrait toutefois y avoir des remix.

As-tu des rituels avant de monter sur scène ?

Je chauffe moi et j’essaye de me retrouver seule pour déstresser car j ‘ai énormément le tract avant de monter sur scène. Je ne me rend pas vraiment compte de si j’ai des rituels … mais je chante pour faire baisser la pression, le trac

La sortie de ton album est prévu pour quand ? Ainsi que ton prochain single?

Sa sortie est prévue avant l’été 2010 et mon prochain single est prévu pour le mois prochain.

k-reen

Comment t’es venue l’idée de monter ton propre label ? Tu te sens mieux en tant qu’artiste ou que de business woman ?

C’est une envie que j’avais depuis toujours je crois. D’ailleurs, j’ai revu une interview de moi qui me demandait ce que je serais dans dix ans ? Et j’ai répondu que je serais sûrement patronne de mon label… j’ai mon label mais je ne suis pas patronne (rires) mais cela viendra … j’aime la prod, la composition, faire des chansons. Ce que je peux faire à travers mon label. Je baigne dans mon élément.

Je préfère le côté mais aussi bien devant que derrière la scène … Ecrire des chansons et arriver à un super résultat c’est vraiment quelque chose qui me plaît.

As-tu d’autres passions que la chanson ?

Aucune (rires) … j’en ai plein: le cinéma surtout celui aux grands effets spéciaux genre Avatar c’est vraiment mon truc, Terminator, les films de science fiction. J’aime le sport, la cuisine .. je m’intéresse à plein de trucs

Après tout ce parcours, de quoi es-tu le plus fière ?

Je suis fière de moi (rires) parce que cela n’a pas toujours été facile et le fait d’être toujours là c’est une bonne chose pour moi. Souvent on pense que la musique est facile mais c’est plus dur qu’on le croit.  Je suis assez fière de moi.

Qu’est ce qui a fait que tu ais décidé de revenir trois ans après ton dernier album ?

C’est l’envie … parce qu’à un certain moment, je n’avais plus vraiment envie. Je me disais qu’il y avait tellement de jeunes artistes que peut être je ferais mieux de rester dans la production. Et finalement je trouve qu’artistiquement, j’ai encore des choses à donner qui reste assez définies. 

Nous allons parler de l’actualité.

Qu’as-tu ressenti lors de l’annonce de la mort de Michael Jackson, lui qui faisait parti de tes idoles ?

Cela a été un choc. Je ne peux pas dire … c’était comme la perte d’un proche. C’était un peu comme s’il était tout le temps et qu’il allait rester tout le temps là. Et un jour, tu te dis qu’il est mort … c’est comme si tu perdais un proche à qui tu n’as pas dit tout ce que tu pensais de lui. J’avais encore espoir de le rencontrer un jour !! J’étais plus que fan !

Et Haïti ?

J’ai voulu participer à des concerts de soutien parce qu’il faut les soutenir. C’est notre devoir. Cela ne coûte rien et pour eux ça leur apporte beaucoup.

k-reen

Si je te dis Secrets de filles que me réponds-tu ?

Cela m’évoque qu’il a des secrets de filles. Des secrets que l’on ne dit pas … (rires)

Comment définirais-tu ton style vestimentaire ? Pratique, street chic, fashion …?

Street chic, cela me plaît bien. Street chic afro punk. J’aime bien les sport wear. Avant j’étais beaucoup attirée par les marques mais maintenant je suis plus dans le flow.

Accroc à la mode ?

Je suis accroc à ma mode à moi. Je suis obligée de l’avouer

Nouveau look pour un nouveau départ ?

J’adore les nouveaux looks, j’aime changer tout le temps … j’ai un métier qui me permet d’avoir le look que je veux, pourquoi pas en profiter !!

Si je te dis bling bling, tu me dis ?

Je me reconnais assez dans ce style. J’aime ce qui brille mais j’aime surtout la pacotille. Je n’aime pas trop les gros bijoux très chers. Mais j’aime pas trop porter la richesse sur moi. Dans le fait que cela brille, j’aime surtout le fait de se faire remarquer…

As-tu une fringue fétiche ?

Les baggy … les sacs à patate quand je vais en studio. Je suis à l ‘aise dedans !!

Surfes tu sur la vague Facebook, Twitter … Est-ce un réel moyen d’expression pour toi ?

C’est le moyen de communication actuel donc il faut l’utiliser. On ne peut pas faire sans. Mais c’est à double tranchant car tout le monde a accès à ces outils et on est très peu à l’arrivée.

Es tu gourmand ? Un péché mignon ?

J’aime les chips, j’aime cuisiner les plats en sauce, mais aussi le chocolat !!

Quelle est ta dernière envie de fille (capricieuse) ?

Aucune car je fais toujours ce que je veux !! … Ma coupe !!!

Un secret de filles ?

Un secret de filles ?? (rires) Quel genre de secret de filles ?? Je ne m’épile pas les sourcils (rires) … Je suis très désordonnée

Une interview haute en musique et en r&b avec un petit acapella rien que pour moi !! Et bien évidemment une petite dédicace pour Secret de filles …

« Sauve le monde », le single de K-reen qui lui a permis de dire ce qu’elle avait sur le coeur et de sensibiliser le public aux problèmes de l’environnement.

Exclu Secrets de filles : K-REEN et son label ASTRAD MUSIC proposent un concours aux artistes. Interprétez votre propre version de « SAUVE LE MONDE« .

Ne soyez pas timides : le concours est ouvert aux artistes de tout âge, de tous genres musicaux. Chanteurs, rappeurs, danseurs ou encore beatmakers sont les bienvenus. Les gagnants enregistreront le remix du titre en studio avec l’artiste. Un nouveau clip sera diffusé en exclu sur le web.