« Ouh la menteuse, elle est amoureuse ! »

Amoureuse, l’histoire ne nous le dit pas, mais menteuse, c’est sûr, et Carmen Maria Vega ne s’en cache pas ! C’est d’ailleurs le titre de son premier single, qui tourne en boucle depuis déjà quelques semaines sur le net… il faut dire qu’avec un titre pareil, elle ne pouvait qu’attiser la curiosité des internautes ! … et la notoriété dont jouit aujourd’hui la jeune artiste laisse à penser que non contente d’attirer le public à elle, Carmen Maria Vega sait aussi le garder et le fidéliser !

Alors, pour les quelques retardataires qui ne la connaîtraient pas encore, dépêchez-vous de regarder ce clip ; ce serait trop dommage de louper un tel talent !!

Et le restant de l’album est aussi bon que cet extrait, croyez-moi !

Provocatrice, garçon manqué, un peu rebelle et insolente, Carmen Maria Vega ne se prend vraiment pas au sérieux, et sait pourtant nous séduire sans peine, non seulement par sa voix unique, mais aussi par ses textes humoristiques, auxquels on ne peut s’empêcher de s’identifier… Et tout cela sur un rythme qui, dès le matin, met la pêche comme pas deux !

Et puis, derrière l’apparente frivolité de ses chansons, et notamment de La Menteuse, Carmen Maria Vega s’engage, et se livre à une véritable remise en question de notre société, et en particulier de la société d’apparences ; où il importe de mentir pour être « quelqu’un »… A l’heure des télés-réalités, un peu de réflexion sur soi ne fait ainsi pas de mal !

Carmen Maria Vega

Un bel album donc, à découvrir d’urgence (dans les bacs depuis le 12 octobre) !

Et si vous en ressortez aussi séduites que moi, pourquoi ne pas aller faire un tour à la Cigale le 20 novembre ? (et m’y inviter tiens, tant qu’à faire !)