Tous les étés, c’est la même histoire : on arrive pâle comme un cachet d’aspirine, on sort le monoï, pour notre première après-midi plage, on est cramoisie, on met de la biaphine, on pèle, bref, on a perdu une semaine de bronzage.

Pourtant, un joli bronzage uniforme n’est pas bien compliqué à obtenir, à condition de respecter 3 étapes, avant / pendant / après soleil : la préparation, la protection et l’hydratation.

Préparer sa peau au soleil, avec les compléments alimentaires

L’été se prépare à l’intérieur de son corps. Aux beaux jours, le changement d’alimentation peut apporter les nutriments nécessaires, pour que la peau soit plus réceptive au soleil. Que doit-on manger, à part le fameux jus de carottes, que l’on ne présente plus ?

Des légumes et des fruits frais, sous forme de jus ou crudités de saison : fraise, tomate, mangue, abricot, melon, pêche, pastèque ou encore épinards. A la cuisson, ces fruits et légumes perdent tout leur potentiel antioxydant et leur vitamine C.

Légumes et fruits pour le bronzage

Des corps gras, comme le jaune d’œuf, le beurre, les huiles végétales, les fruits à coque (amandes, noix et noisettes) pour l’hydratation.

Les produits de la mer comme le poisson, les crustacés, les fruits de mer.

Pour booster et donner un coup de fouet, un mois avant l’exposition, démarrez une cure de complémentaires alimentaires, pour préparer la peau au soleil. La prise se déroule sur 3 mois, pour préparer, stimuler et prolonger le bronzage.

Phytobronz-complement-alimentaire

Privilégiez l’achat de compléments alimentaires, auprès de parapharmacies, moins chères que les pharmacies. Vous pouvez trouver des grandes marques comme Doriance, Forté Pharma, Phytobronz, Liérac ou Oenobiol à petits prix.

Quel produit solaire choisir pour sa peau ?

Pour qu’il soit joli et uniforme, le bronzage doit être progressif. Il n’y a pas de secret, à moins d’avoir une peau assez mate. On ne peut pas sortir de la plage, à la 1ère exposition solaire, très bronzée.

Dans un premier temps, exposez vous 20 minutes. Augmentez de 10 minutes, votre temps passé au soleil, par jour.

Le produit solaire doit être un indice FPS 50, pour les peaux claires, en début de vacances. Pour les peaux mates, un indice 30 est nécessaire pour protéger efficacement la peau. Les peaux intolérantes peuvent se tourner vers la Roche-Posay, Vichy ou Bioderma.

cremes-solaires-Roche-Posay-Vichy-Bioderma

La crème solaire, en spray, en lait, en gelée, contrairement aux idées reçues, n’empêche pas le bronzage, mais évite simplement les coups de soleil.

L’application d’un produit solaire se fait de manière généreuse et homogène sur la peau du corps et du visage. Certains cosmétiques sont destinés uniquement pour le visage, avec des propriétés non comédogènes. Le produit solaire n’est pas résistant à l’eau et il faut renouveler l’application, après un bain dans l’eau de mer ou la piscine.

La peau n’est pas la seule à « souffrir » du soleil. Les cheveux sont souvent laissés sans protection. Pourtant, le soleil à haute dose les sensibilise, les décolore et les dessèche. C’est pourquoi, si vous n’êtes pas adepte du chapeau, Phytoplage a sorti une gamme de sprays protecteurs de soleil, pour cheveux.

Apaiser sa peau, avec des produits après-soleil

Une crème hydratante est idéale pour apporter à la peau de l’eau, sous forme de lait ou gel rafraîchissant.

Monoi-soleil-bronzage

Avec le sel et le sable, la peau peut avoir besoin d’être nourrie en profondeur. Si le monoï est fortement proscrit, durant l’exposition solaire, c’est en revanche, un excellent après-soleil, à la douce odeur de fleur de tiaré et qui hydrate la peau et les cheveux asséchés par le soleil.

Des huiles sèches comme l’huile prodigieuse de Nuxe restent des valeurs sûres. En version pailletée ou scintillante, elles sont parfaites le soir, pour sublimer le bronzage.