Rose, le nouveau roman de Tatiana de Rosnay, raconte un épisode poignant de l’histoire de Paris à travers le regard d’une femme déterminée.

Imaginez-vous vivant à Paris, sous le Second Empire, dans une maison que vous aimez, au cœur d’un quartier que vous aimez. Imaginez maintenant que votre rue, votre logis, soient condamnés à la destruction sur ordre de l’empereur et du préfet. Que feriez-vous ?

Rose de Tatiana de Rosnay

Rose Bazelet, veuve d’Armand Bazelet, décide de se battre. Elle veut à tout prix conserver sa demeure, qui appartenait à la famille de son défunt époux et qui renferme tant de souvenirs et de secrets.

Mais comment se battre lorsque l’on est seule contre tous, contre cette modernité que l’on déteste et qui avance en grignotant les petits quartiers pittoresques de Paris, pour en faire les Grands Boulevards actuels ?

Rose résiste, Rose prend la plume. Elle entame une correspondance imaginaire avec Armand et revient ainsi sur leur passé commun, sur les années de bonheur vécues à ses côtés. Elle relate aussi sa vie sans lui, la vie du quartier et des petits commerçants, la vie d’un Paris plongé dans des travaux sans fin.

Peu à peu, elle réunit la force de confesser le traumatisme qu’elle sut cacher de si longues années. Ce secret qui entache son foyer et qui l’y attache pourtant, jusqu’à ce que la mort vienne l’en arracher…

Même si j’ai trouvé le secret de Rose un peu trop facile à deviner, j’ai achevé le livre en un rien de temps, prise par le plaisir de la lecture. Tatiana de Rosnay possède un talent de conteuse vraiment envoûtant. Elle a su rendre le personnage de Rose profondément attachant et aussi réel que le Paris Second Empire dépeint au fil des pages.

Un roman émouvant à lire, tout simplement ! Vous pouvez acheter ce livre sur Amazon.