… Ou quand le gel permet de dégeler les cœurs…

Le Froid modifie la trajectoire des poissons, c’est l’histoire de neuf destins ; neuf destins qu’a priori tout oppose mais qu’une intempérie va amener à se croiser… pour le pire, mais surtout pour le meilleur.

Le-froid-modifie-la-trajectoire-des-poissons

1998. Lorsqu’un petit garçon (dont on ne connaîtra jamais l’identité) apprend le divorce de ses parents, il implore le ciel de réagir ; il ne veut pas être le quatorzième enfant de sa classe à vivre ce genre de drame…

Dès le lendemain, le 5 janvier, son souhait se voit réalisé, sous la forme d’une terrible tempête de verglas…

C’est sur cette base historique que Pierre Szalowski, journaliste, scénariste et photographe de presse montréalais, choisit de faire évoluer les personnages de son premier roman.

Pierre-Szalowski

Si, dans la fiction, cette tempête dévastatrice se limite à 3 jours, ces 3 jours vont suffire à faire basculer la vie des habitants du quartier qui, malgré leurs différences, vont apprendre à se connaître, à s’entraider, et, pourquoi pas, à s’aimer… Dans l’adversité, leur quotidien bouleversé va les amener à reconsidérer ce qu’ils croyaient acquis…

Faussement simple et naïve, l’écriture de Pierre Szalowski, qui multiplie les dialogues frais et enjoués, réussit dès le premier chapitre à nous faire aimer ces habitants aux caractères si différents.

De la sulfureuse Julie, danseuse dans un bar au nom on ne peut plus exotique et explicite, le Sex Paradisio, à l’introverti Boris, jeune chercheur russe obnubilé par son étude des poissons, en passant par Michel et Simon, deux amants que tout le monde croit frères, l’auteur parvient à nous transporter littéralement dans ce quartier de Montréal emprisonné par le verglas.

Inutile de préciser que j’ai adoré ce bouquin ! Même si les expressions québécoises, pas toujours très compréhensibles pour la française que je suis, m’ont quelque peu déstabilisée au premier abord, même si je regrette que le caractère de certains personnages ne soit pas plus approfondi, Le Froid modifie la trajectoire des poissons tient la promesse d’un bon moment de lecture, une histoire touchante qui n’est pas sans rappeler le fameux Ensemble c’est tout qui avait consacré la très célèbre Anna Gavalda.

Solidarité, tolérance et pardon sont les thèmes forts de ce petit chef-d’œuvre d’outre-mer à se procurer de toute urgence !…. et à lire tant qu’il fait chaud, de préférence !

Livresquement vôtre en vente sur Amazon