A l’heure où les premiers départs en vacances vont bientôt sonner, il est temps de choisir son maillot de bain. Il est préférable d’avoir un roulement de maillots de bain, afin d’éviter la corvée de la lessive. Pour un séjour d’une semaine, prévoyez 3 maillots et pour 15 jours, 5 maillots de bain pour être tranquille. Pour être tendance au bord de la piscine ou de la plage, il faut adopter un maillot triangle, ami des poitrines menues et le bandeau, pour un bronzage sans les bretelles. Dans le bas, tout est permis de la culotte traditionnelle au shorty, en passant par la culotte gainante, pour masquer un petit ventre. Si le maillot 2 pièces remporte tous les suffrages, le une-pièce se dévergonde, avec un jeu de découpes sensuelles.

Le triangle et le bandeau, les 2 stars de l’été

Si on ne devait apporter que 2 maillots de bain sur une île déserte, le triangle et le bandeau seraient les 2 vainqueurs. Tendances, ils correspondent chacun à un type de morphologie.

Le triangle est parfait pour les petites poitrines. En effet, ce type de haut de maillot n’apporte aucun soutien. Il peut avoir des coques, pour créer un arrondi au niveau de la poitrine.

Le bandeau, quant à lui, est destiné aux poitrines standard entre le 90 B et 95C. La plupart du temps, il est fourni avec un lien à accrocher autour du cou pour soutenir la poitrine et ne pas se faire la malle, en cas de forte vague.

maillot-bain-triangle-bandeau

Si le haut et le bas peuvent être assortis par la présence de volants, de motifs ajourés, de dentelle ou de franges, on n’hésite plus à mixer les formes et les couleurs du maillot. Un shorty vert pomme peut très bien s’assortir avec un triangle noir ou une culotte à nœuds rose fuchsia avec un bandeau blanc à fleurs roses. Osez dépareiller !

Pour dissocier un maillot, il faut respecter une règle morphologique : le motif ou la couleur dominante doivent être placés sur la partie du corps que vous souhaitez mettre en valeur. Si vous souhaitez mettre l’accent sur votre poitrine et lui donner un peu plus de volume, vous pouvez choisir un haut blanc, rouge ou à pois. Pour gommer les hanches, un maillot dans les tons foncés fera parfaitement l’affaire.

Pour le bas de maillot, la tendance est plus aux culottes couvrantes, comme les shortys ou les culottes remonte-fesses ou ventre plat.

Ampliforme et push up, on adopte ou pas ?

Le maillot de bain ampliforme ressemble plus à un soutien-gorge classique et maintient au mieux les poitrines généreuses. Esthétique, il permet de gagner une taille de soutien-gorge et donne un joli galbe à la poitrine.

maillot-push-up-2-pieces

Le hic avec le haut de maillot version push up est qu’il est souvent long à sécher, avec ses renforts de mousse. Privilégiez les coques amovibles pour un séchage express et éviter d’avoir un haut de maillot trempé durant 3 heures.

Même si l’ampliforme est tendance, préférez l’effet naturel au maxi push up qui collent les seins entre eux et qui compriment la cage thoracique.

Le cas du maillot de bain une pièce

Le maillot de bain une pièce a fait un retour en force depuis quelques saisons. Avec sa réputation de grand-mère, il en faisait fuir plus d’une fashionista. Le une pièce a réussi son retour grâce à des découpes, qui dévoilent de plus en plus le ventre.

maillot-bain-une-pièce

Outre le fait qu’il puisse faire des marques de bronzage improbables, il se veut aussi sexy que le 2 pièces. Pour celles qui veulent un maillot couvrant le ventre, il est préférable de choisir un maillot bustier ou l’indémodable maillot noir à bretelles.